Analyse du marché Immobilier en Haute-Garonne : des ventes au beau fixe

Publié le 30 septembre 2019

Selon une récente étude des Notaires de la Cour d’appel de Toulouse, les transactions de biens dans l’immobilier neuf et ancien en Haute-Garonne ont augmenté de +3,3% en 2019 par rapport à la même période l’année dernière. Explications.

Toulouse : une métropole abordable…

Avec un prix médian de 2 680€ au mètre carré pour les appartements anciens, l’immobilier à Toulouse reste accessible en comparaison avec la plupart des autres grandes villes françaises, qui dépassent aisément les 3000 € / m² voire les 4000 / m². (Bordeaux, Lyon, Nantes).

Cette accessibilité des prix permet notamment aux primo-accédants d’acquérir leur résidence principale, et de maintenir ainsi dans la Ville rose une population d’acheteurs plutôt jeunes et actifs (30 – 40 ans).

…Qui conduit à l’augmentation du volume des ventes dans le département

Le dynamisme économique de la métropole de Toulouse qui accueille le premier pôle aéronautique de France, ainsi que sa forte croissance démographique sont tout autant de facteurs participant à la bonne santé de l’immobilier en Haute-Garonne.

C’est ce qui explique notamment la hausse de l’évolution annuelle du volume des ventes dans le département. Par type de bien, cela représente :

  • Maisons anciennes : +0,7%
  • Appartements anciens : +3,8%
  • Appartements neufs : +21%

En savoir plus