Copropriété à Toulouse : les points à vérifier avant d’acheter

Vous avez pour projet d’acquérir un appartement dans la Ville rose ? Qui dit achat dans un immeuble… dit copropriété ! Avant de vous lancer dans un tel projet, il est essentiel de comprendre les règles propres à la vie en collectivité. Explications.

Bien étudier les charges

Avant de signer le compromis de vente, pensez à vous renseigner sur les dépenses de la copropriété ces dernières années. Les charges courantes englobent le fonctionnement, l’entretien et l’administration de l’immeuble, ainsi que les honoraires du syndic.

Sachez que le paiement de ces charges est obligatoire, d’où l’importance de bien vous informer de leur montant avant même d’acheter. D’une copropriété à l’autre, leur montant peut sensiblement varier, selon l’année de construction de l’immeuble, la présence ou non d’un gardien, d’un ascenseur, d’espaces communs, d’une piscine etc.

Bon à savoir

La moyenne des charges en France s’élève à 48€/m2 (Source : Investir, avril-mai-juin 2019)

Anticiper les travaux de l’immeuble

Plus l’immeuble est ancien, et plus il y a de chances pour que celui-ci nécessite des travaux. Vous devez toujours étudier l’état de la copropriété en amont, demander quels travaux ont été réalisés et quand (ravalement, toiture, changement de chaudière…). N’hésitez pas à mener une enquête de voisinage afin de savoir les travaux qui sont à prévoir à court et moyen terme.

Consulter le règlement de copropriété

Le règlement de copropriété est un document qui régit son fonctionnement, indique la répartition des charges et précise les obligations des copropriétaire. N’hésitez pas à le consulter avant d’acheter un bien immobilier car il vous donne des informations précieuses. Cela vous permettra par exemple de savoir ce qui relève des parties privatives (cloisons, fenêtres, revêtements de sols…) et des parties communes (usage du parking, du local à vélos etc.), ou encore si vous devez demander l’autorisation de l’assemblée générale pour réaliser des travaux dans votre appartement.

Demander les procès verbaux des assemblées générales

Vous devez absolument vous procurer les trois derniers procès verbaux qui ont eu lieu avant la vente afin de savoir quel montant vous allez devoir éventuellement régler si des travaux ont été votés. Cela vous évitera bien des mauvaises surprises.

En savoir plus